Le Pays Noir


A la fin du XIXème siècle, Charleroi a été l'une des villes les plus riches du monde. Jusqu'au premier conflit mondial, elle était le poumon économique national. Le Pays de Charleroi était alors surnommée le Pays Noir. Il s'agit encore aujourd'hui d'une référence poétique chère au cœur de la plupart des Carolos. Renier cette appellation reviendrait à injurier la mémoire des milliers de mineurs de fond, de métallurgistes et de verriers qui ont peuplé et enrichi la ville, la région et le pays. Le passé de Charleroi se dévoile surtout dans ses immenses friches industrielles entremêlées au tissu urbain. La ville jouit d'un héritage industriel unique en son genre dans laquelle les murs tristes deviennent de gigantesques toiles pour les artistes, les terrils s'escaladent, le ring se photographie et le métro devient véhicule touristique.

(Office du tourisme de Charleroi)